Logements Anglet Sud

ANGLET (64)
-
Logement et Hôtel
  • Maîtrise d'ouvrage : Nexity Côte Basque
  • Montant des travaux : 4,8 M€ HT
  • Surface de plancher : 4 103 m2
  • Date de réalisation : 2018
  • Mission : Conception

Situé en zone urbaine sur une superficie de près de 3000 m2, les terrains sont en pente Nord / Sud avec un dénivelé d’environ deux mètres. La partie Est du terrain est boisée et les constructions environnantes sont constituées de logements collectifs, pavillons mitoyens et de maisons individuelles. Il existe à proximité immédiate quatre constructions inscrites à l’inventaire du patrimoine historique : La villa Baroja, le manoir de Graville, La villa Triana, La villa de la Chanterelle. Les partis urbains et architecturaux retenus tiennent compte de tous ces éléments pour assurer l’insertion du projet dans son environnement.

Le parti urbain retenu se base sur les prescriptions du Plan Local d’Urbanisme d’Anglet appliquées à cette zone appelée « la ville jardin en transition ». Nous avons choisi d’intervenir dans la profondeur des parcelles pour dégager, depuis les espaces publics, de nouvelles perspectives de vue et offrir une meilleure perméabilité du quartier. Cette orientation urbaine est renforcée par la création d’une liaison semi-piétonne transversale, du Nord au Sud, en vue de créer un maillage et une liaison douce entre les 2 avenues à proximité. Cette venelle sera largement plantée et deviendra un espace semi-public, lieu de passages, de rencontres entre les résidents mais aussi entre riverains.

L’implantation générale des bâtiments privilégie l’apport de lumière naturelle dans les logements orientés en majorité Sud, Est et Ouest, et permet de respecter les reculs suffisants pour ne pas avoir de vis-à-vis sur la parcelle et en rapport aux constructions existantes.

Les volumes bâtis projetés ont les mêmes gabarits que les constructions existantes, leurs volumes sont découpés dans leur profondeur, par des pleins et des vides, pour donner des gabarits verticaux plutôt qu’un front bâti.

Nous proposons une architecture contemporaine, à volumétrie étudiée, la hauteur des bâtiments varie selon un épannelage, allant du Rdc au R+5 pour les bâtiments sur voiries publiques, et R+3, R+4 pour les bâtiments en cœur d’ilôt. Les couleurs des matériaux et les couleurs d’enduit des façades, les pleins et les vides, l’épannelage, proposent un jeu mettant en valeur les volumes composés. Les ouvertures sont disposées de façon à proposer un rythme dynamique et contemporain. Un jardin privatif, en pleine terre, est aménagé au Sud du bâtiment A. Les résidents en auront la jouissance, il sera de caractère intime et nous conserverons deux arbres à haute tige qui donneront une présence végétale importante au lieu. Ce jardin se prolongera sur la toiture terrasse du parking (toiture végétalisée) pour renforcer le caractère paysager de l’opération notamment le long de la venelle.

Les marges de recul, seront végétalisées pour créer un espace de transition entre l’espace public et l’espace privé d’habitation, ainsi que les limites de propriété non bâties qui seront également végétalisées par des haies plantées à l’arrière des clôtures grillagées.

Ces propositions urbaines favoriseront l’intégration du projet à son environnement par une urbanisation sensible et un traitement paysager de tous les espaces de l’opération. Les bâtiments seront enduits en teintes claires et certaines loggias recevront un revêtement en pierre ou un enduit ton pierre. Les garde-corps seront donc en serrurerie, de teinte bronze, formés de profils acier plats posés verticalement. Le travail de calepinage des profils acier rendra les garde-corps pratiquement opaques selon certains angles de vues. Les toitures seront de type toitures terrasses, traitées en bac acier ; certaines, aux derniers niveaux, seront accessibles depuis les appartements et revêtues de dalle béton désactivé de couleur claire.




Partager ce projet