Centre aquatique de Villeneuve-sur-Lot

Malbentre (46)
-
Sport et Culture
  • Maîtrise d'ouvrage : Communauté de Communes du Grand Villeneuvois
  • Montant des travaux : 7 M€ HT
  • Surface de plancher : 3 000 m2
  • Date de réalisation : 2015
  • Durée des travaux : 18 mois
  • Mission : Complète, associé à BVL Architecture

Ce projet de centre aquatique se situe sur le site de Malbentre, au pied du village de caractère de Pujols. Cet équipement entre dans des logiques d’intégration paysagères de qualité et afin de ne pas dénaturer le paysage, les toitures visibles du village des Pujols sont végétalisées. Le projet comprend une halle sport et loisirs, un bassin sportif de 375 m2 et un aménagement de lieux de baignade extérieurs sur 5260 m2, bordés de plages minérales, de terrasse et de pelouse.

Le projet se veut compact, le bâtiment épannelé sous la forme d’un « livre ouvert » vient composer et encadrer l’ensemble des espaces extérieurs. Son implantation permet la meilleure orientation Sud-Ouest, générant ainsi le complément de solarium végétal nécessaire. Une large toiture inclinée prend naissance depuis le parvis d’accueil extérieur et s’étire doucement vers le paysage Sud. Cette toiture, totalement végétalisée, se lit comme la 5ème façade, sa végétalisation harmonise et équilibre l’impact du bâti dans le site.

Le grand volume de la halle bassin est composé et abrité par ce pan de toiture végétalisée reposant sur une fine structure métallique laquée blanche qui lui confère sa pente douce. En partie Sud, le projet propose de grandes ouvertures vitrées qui officient de vitrine aquatique.

Le niveau principal d’accès ainsi que les bassins sont de plain-pied depuis le terrain naturel. Le hall d’accueil, situé en partie Nord, est véritablement le coeur distributif du projet, premier impact visuel sur les plans d’eau, dont en premier plan le bassin sportif. Le projet est décliné suivant trois matériaux principaux : le béton, le bois et le verre.

Le bois est utilisé à l’intérieur et à l’extérieur sur les façades, soit en planches, soit en tasseaux, suivant un principe de calepinage vertical, ce parement naturel est seulement traité d’une lasure incolore qui en ralentit le vieillissement.

En façade extérieure, le bois vient protéger l’ensemble du projet selon le principe d’isolation par l’extérieur respectant la norme HQE. Le bardage bois se retrouve aussi en façade Ouest et Sud, protecteur et régulateur des apports de lumière naturelle. Le bois trouve également son utilité intérieure en habillage mural pour assurer et compléter le traitement acoustique des espaces publics. Il est utilisé suivant un calepinage horizontal dans l’espace balnéo ou sur les gradins, où il apporte chaleur, confort et convivialité.

Le béton est employé en structure, il est utilisé comme parement mince, il habille l’espace vestiaires et lui confère l’opacité et l’intimité recherchées. Le verre se décline soit en façade rideau ou dépliante, notamment pour la grande ouverture en façade Ouest ouvrant sur le bassin existant et le pentaglisse. Respectant ainsi les souhaits du Maître d’Ouvrage, les façades vitrées Ouest et Sud s’ouvrent suivant un principe de rabattement intégral face aux plages extérieures.

L’idée directrice de l’ambiance générale de la halle des bassins est avant tout la mise en valeur des plans d’eau. Assurer le confort des nageurs, l’optimisation de la surveillance passe par une recherche d’espaces adaptés et clairs, sans perturbations architecturales superflues.

Nous avons privilégié le principe d’éclairage naturel, le linéaire de façade vitrée verticale Est et Ouest et l’espace Balnéo bénéficie d’une verrière afin d’amener une ambiance particulière de douceur et de bien-être. Le projet offre l’image d’un équipement résolument intégré et moderne, son architecture est harmonieuse et respectueuse du site. L’organisation spatiale répond aux attentes du Maître d’Ouvrage et ouvre d’autres perspectives. Il est aussi le point d’encrage fédérateur de futurs enjeux urbains, notamment environnementaux.









Partager ce projet